Parakou

  • Description
  • Spotlight
  • Que faire
  • Où dormir
  • Où manger
  • Tours
  • Galerie

Parakou est la plus grande ville du nord du Bénin et la préfecture du département du Borgou. Elle est située sur la route principale traversant le Bénin du nord au sud. Parakou est reliée à Cotonou par la ligne de chemin de fer du Bénin-Niger. Sa population avoisinerait les 200 000 habitants.

Sommaire

  1. Economie
  2. Train
  3. Culture
  4. Galerie

Economie

Marché internationale ARZEKE
Marché internationale ARZEKE

Ses principales industries sont la fabrication d'huile d'arachides et la brasserie. L’économie locale est également centrée sur l’exploitation forestière, la culture et l’égrenage du coton et la production du kapok.

Train

La ligne ferroviaire qui a été constuitee au cours de la colonisation, relie Cotonou, à Parakou. Elle devait être prolongée jusqu'à Niamey, la capitale du Niger en traversat le fleuve Niger, et au delà rejoindre le Burkina Faso. Actuellement ne circulent plus que de rares trains de marchandises. Les trains de voyageurs ont été suspendus depuis plusieurs années.

Culture

Musée ethnographique et de plein air de Parakou
Le musée ethnographique et de plein air de Parakou est un musée localisé dans la ville de Parakou, dans le département d'Atacora au Bénin.

Histoire
Le musée a été créé, à l'instar de celui de Niamey au Niger, sous la direction de l'institut de recherche appliquée du Dahomey. Le musée devait traiter de la culture nationale et régionale du Bénin à travers l'architecture traditionnelle, un jardin botanique, la faune, la flore, la zoologie, l'ethnologie, l'archéologie, l'art vestimentaire et la vie sociale et artistique.

La première pierre a été posée le 11 novembre 1969 et les travaux ont commencé le 6 septembre 1972 avec la délimitation d'une enceinte de 55 ha, le creusement d'un puits et la construction en 1974 de trois tatas (maisons traditionnelles du Nord du Bénin). Les travaux furent cependant suspendus en mars 1974 pour des raisons de trésorerie et les tatas sont tombées en ruine dans les années 1990.

En 1999, l'État a relancé le projet en se recentrant sur les aspets architecture et ethnographie du projet originel. Le musée a ouvert ses portes au public le 28 juin 2004.

Collections
Le musée est constitué d'un bâtiment qui accueille les ateliers éducatifs pour enfants, de trois maisons et d'une guérite qui évoque l'architecture traditionnelle du Borgu. Chaque maison, appelée « bloc » est constituée de neuf cases rondes qui servent soit de salle d'exposition, de réserve, ou de bureau. Les maisons ont des fonctions différentes : bloc muséal abritant les expositions, bloc administratif et bloc artisanal animé par des artisans. En 2008, un quatrième bloc était en construction pour recevoir les expositions temporaires.

La collection ethnographique comporte 563 objets inventoriés répartis en plusieurs catégories : mobilier domestique, outils agricoles, outils de forge et de tissage, pièges ou entraves, poteries, attributs du pouvoir, objets culturels, armes de guerre et de chasse, instruments de musique, art vestimentaire et archéologie.

Art & Artisanat

Festival Kobourou

Le Festival Artistique et Culturel Kobourou (FACK) est un créneau pour promouvoir la ville de Parakou.

Ce Festival vient remplacer les Journées Portes Ouvertes sur le Partenariat Parakou-Orléans.

Le nom Kobourou lui est donné pour perpétuer la mémoire du premier Roi AKPAKI Kobourou de Parakou. Ce nom incarne aussi la culture de Parakou.

En savoir plus
Art & Artisanat

Festival Kobourou

Le Festival Artistique et Culturel Kobourou (FACK) est un créneau pour promouvoir la ville de Parakou.

Ce Festival vient remplacer les Journées Portes Ouvertes sur le Partenariat Parakou-Orléans.

Le nom Kobourou lui est donné pour perpétuer la mémoire du premier Roi AKPAKI Kobourou de Parakou. Ce nom incarne aussi la culture de Parakou.

En savoir plus
Art & Artisanat

Festival Kobourou

Le Festival Artistique et Culturel Kobourou (FACK) est un créneau pour promouvoir la ville de Parakou.

Ce Festival vient remplacer les Journées Portes Ouvertes sur le Partenariat Parakou-Orléans.

Le nom Kobourou lui est donné pour perpétuer la mémoire du premier Roi AKPAKI Kobourou de Parakou. Ce nom incarne aussi la culture de Parakou.

En savoir plus