Natitingou

  • Description
  • Spotlight
  • Que faire
  • Où dormir
  • Où manger
  • Tours
  • Galerie

Natitingou est une ville du nord-ouest du Bénin, chef-lieu de la commune du même nom et préfecture du département de l'Atakora.

Sommaire

  1. Présentation
  2. Le milieu physique
  3. Histoire
  4. Tourisme et Hôtellerie
  5. Arts, culture, sports et loisirs
  6. Subdivision en arrondissements
  7. Divers
  8. Galerie

Présentation

Située au coeur de l’Atakora, Natitingou dit "Nati" par les béninois est une ville charmante , point de départ idéal pour aller à la découverte de toutes les richesses naturelles et culturelles de la région.
On ne maquera pas de découvrir le pays Somba (Boukoumbe) et ses célèbres "tata" sorte de petits fortins construits en matériaux locaux.
De Natitingou vous pourrez également visiter le parc de la Pendjari, une des plus belles réserves de biosphère de l’Afrique de l’Ouest.
Enfin, les chutes de Kota et de Tanougou vous offriront un peu de fraîcheur avec la possibilité de se baigner au bord des ces cascades.

Le milieu physique

Vue panoramique de Natitingou
Vue panoramique de Natitingou

La commune présente un relief dont les formes sont variées, allant des zones de montagnes, à Natitingou, aux plateaux et pénéplaines des villages environnants.

La commune de Natitingou est caractérisée par un relief accidenté, composé surtout de la chaîne de l’Atacora, de plateaux et de collines dont les vallées se présentent souvent en pente forte.

Histoire

Tata à Kouaba

Le nom de la ville de Natitingou lui a été donné par les missionnaires. Il provient de Nantotingou : le village de Nanto (fondateur mythique de la ville). Ce nom signifie l'écraseur.

Siège du palais du gouverneur pour la province de l'Atacora lors de la colonisation française, la ville de Natitingou devient préfecture de l'Atacora lors de l'accession à l'indépendance de la république du Bénin en 1961. Elle a connu jusqu'à nos jours une forte croissance et est peuplée d'ethnies très diverses : betammaribè qui sont les fondateur de cette commune, Waaba, dendi, peuls... La population actuelle de l'agglomération s'élève actuellement à environ 101 128 habitants selon la perspective du RGPH.

Tourisme et Hôtellerie

En ce qui concerne les attractions valorisées on a :

  • Les Chutes de Kota
  • Le Musée de Natitingou
  • Les Tata somba de Perma, Kouandata, Kouaba et Péporiyakou
  • Le paysage montagneux qui regorge de grottes et marres pittoresques
  • Les objets d’art

S’agissant des richesses peu valorisées on peut citer :

  • Les différentes fêtes et cérémonies traditionnelles des différents villages de la commune (Circoncision, Koutchaati, Dikountri, etc.) ;
  • Les marchés locaux ;
  • La boisson locale ;
  • Plats traditionnels (y compris les amuse-gueule) ;
  • Extraction du fer à la traditionnelle ;
  • Site aurifère de Perma ;
  • Derrière le calvaire, cours d’eau et ruches traditionnelles ;
  • Centre Saint Paul (centre marial) ;
  • Mausolée de maman Yokossi et du président KOUANDETE ;
  • Les Forgerons traditionnels de Natitingou ;
  • La stèle de Kaba ;
  • Le travail des artisans et artistes : sculpteurs, potières, tresseurs des bijoux en herbe etc. 

Arts, culture, sports et loisirs

FACTAM
FACTAM

Dans le secteur de la culture et des loisirs, le diagnostic a révélé l’existence de plusieurs potentialités. Dans le domaine de la culture, ce sont :

Danses et cérémonies : koutchati, tipeinti, tibenti, dikountri, ditenidi, difonni, dinobani, tissoti, dikoukoni chez les Bètammaribè ; wakidaama, kubaasida, Kudaoma, sukurusu, yoobu (circoncision), yoocansideerama, kunyna/pétampé chez les Waama ; isè-isè chez les biyopè ou Solla de Sinaisiré, Takonta et Wimmou, Koguéi (flagelation), aské, tèkè, Petempe, warapatibu etc.
Musique : deux studios d’enregistrement de musique ; orchestre de musique moderne, troupes folkloriques, griots
Pratiques culturelles : la circoncision, les cérémonies rituelles.

Subdivision en arrondissements

Musée de Natitingou

Natitingou I
Natitingou II
Natitingou III
Péporiyakou (IV)
Kotopounga
Kouandata
Perma
Tchoumi-Tchoumi
Kouaba

Divers

Langue(s) : français, waama, ditammari, dendi...

Parcs & Réserves Naturelles

Le Parc National de la Pendjari

Le Parc National de la Pendjari a été classé en forêt domaniale et en réserve partielle de faune de la boucle de la Pendjari le 13 décembre 1954.

Il a acquis les statut de Réserve de Biosphère en juin 1986 ...

La Réserve de Biosphère est localisée au Nord-Ouest de la République du Bénin, à la frontière avec le Burkina-Faso.
Elle est située dans le Département de l’Atacora plus précisément dans les sous-préfectures de Tanguiéta, Materi et Kérou.

En savoir plus

Parcs & Réserves Naturelles

Le Parc National de la Pendjari

Le Parc National de la Pendjari a été classé en forêt domaniale et en réserve partielle de faune de la boucle de la Pendjari le 13 décembre 1954.

Il a acquis les statut de Réserve de Biosphère en juin 1986 ...

La Réserve de Biosphère est localisée au Nord-Ouest de la République du Bénin, à la frontière avec le Burkina-Faso.
Elle est située dans le Département de l’Atacora plus précisément dans les sous-préfectures de Tanguiéta, Materi et Kérou.

En savoir plus
Parcs & Réserves Naturelles

Le Parc National de la Pendjari

Le Parc National de la Pendjari a été classé en forêt domaniale et en réserve partielle de faune de la boucle de la Pendjari le 13 décembre 1954.

Il a acquis les statut de Réserve de Biosphère en juin 1986 ...

La Réserve de Biosphère est localisée au Nord-Ouest de la République du Bénin, à la frontière avec le Burkina-Faso.
Elle est située dans le Département de l’Atacora plus précisément dans les sous-préfectures de Tanguiéta, Materi et Kérou.

En savoir plus