Allada

  • Description
  • Spotlight
  • Que faire
  • Où dormir
  • Où manger
  • Tours
  • Galerie

Allada est une ville et une commune du sud du Bénin, rattachée au département de l'Atlantique.

Sommaire

  1. Histoire
  2. Caractéristiques
  3. Potentialités
  4. Galerie
Roi d'Allada 1900
Roi d'Allada 1900

Allada est une ville historique et religieuse qui possède de nombreux temples et sanctuaires vodoun.
Berceau de l’ethnie fon venu de Adja, Allada perpétue la tradition commune aux royaumes dabomey et de Porto-Novo, issus d’un même clan au départ.
C’est aussi la capitale du vodou.
On peut y visiter les bâtiments coloniaux, le Palais Royal et le Temple de Adjahouto (le fondateur) de Togoudo, des arbres sacrés, des temples du vodoun, les sculpteurs sur bois et la statue de Toussaint Louverture.

Histoire

Palais royal d'Allada
Palais royal d'Allada

Allada était la capitale d'un royaume Fon du même nom.

Au lendemain de la conquête du Royaume du Danxome (Dahomey) par les troupes françaises commandées par le général Alfred Dodds (1894), le roi en titre d’Allada, 12e de la lignée, a été appelé à sortir de la clandestinité pour être reconnu par les nouvelles autorités françaises. Il s’attribue un nouveau nom fort en relation avec les circonstances : « Vi dé gla ɔ, é nɔ kpɔn gbɛ nu Mawu » : l’enfant courageux veille sur les choses de ce monde pour le compte de Dieu. En abrégé, on a le Roi Vigla. Les Français ont rendu le mot par Djigla. Après le roi Djigla (Vigla), deux autres rois ont siégé sur le trône d’Allada (le 13e et le 14e roi). Le 15e roi est un fils de Djigla qui a pris deux noms forts (1) alada xɔsu to yi : roi d’Allada voulu et accepté par le peuple. (2) Bɛɖegla : Bɛ ɖe gla ɔ, e nɔ sɔ nu ɖo zomɛ : Le bec qui est courageux peut retirer un objet du feu.

L’actuel roi d’Allada a été intronisé le 2 décembre 1992, dix ans (1983-1992) après le départ chez les ancêtres de son feu père, le roi Toyi Bɛɖegla. Il a pris le nom fort de Kpɔɖegbe : le léopard a rugi (kpɔ ɖegbe, lan e ɖo zunmɛ ɔ bi ni xwɛ : Le léopard a rugi. Que tous les animaux de la forêt se taisent ! Autrement dit : finies les querelles de succession ! il y a désormais un maître à bord !).&lession de la Lama
Hydrographie : Lac Ahémé et une rivière du Couffo

Climat : Sud-équatorial avec deux (02) saisons de pluie (une grande saison de mars à juin et une petite saison de septembre à novembre) et deux (02) saisons sèches (de juillet à septembre puis de novembre à mars).

Végétation : Forêt dense qui a disparu sous l’effet de la pression démographique et des défrichements abusifs, laissant place à une savane arborée
Unités administratives : 12 arrondissements, 84 villages et quartiers de ville
Différents arrondissements : Agbanou, Ahouannonzoun, Allada, Attogon, Avakpa, Ayou, Hinvi, Lissegazoun, Lon-Agonmey, Sékou,Togoudo, Tokpo-Avagoudo.

Potentialités

Ressources agricoles : Maïs, manioc, ananas, archide, tomate,piment
Ressources en élevage : Aulacode, escargots,volailles, caprins
Ressources halieutiques : La pêche n’est timidement pratiquée que dans le lac Ahémé et dans la rivière du Couffo.
Cultures de rente : Ananas, arachide
Ressources touristiques : Visite au Roi d’Allada à Togoudo, Monument de Toussaint Louverture (La mémoire de Toussaint Louverture est honorée tous les 1er novembre), Palais royaux (palais de Togoudo, d’Ahouannonzoun, d’Avakpa, d’Ayou,d’Agbanou, d’Adjadji-Cossoé, de Zokpa, de Lon-Agonmey, de Niaouli, de Sékou, de Lisségazoun) et le centre marial d’Allada. La commune abrite des centes d’accueil des visiteurs dont notamment, la ferme SADDAH de Togoudo, le Royaume Hotel d’Allada et plusieurs auberges.
Autres domaines porteurs : Transport, commerce, artisanat, industrie, explotation du bois de feu, transformation de produits agricoles.